Paris Diderot - Paris 7

    

 

L’Université Paris Diderot – Paris 7 est l’établissement principal en charge du programme de recherche du Réseau des études sur la Corée - Paris Consortium. A ce titre, il héberge le bureau de Paris Consortium (cinq personnes) au sein de la section d’études coréennes de l’UFR LCAO (Unité de Formation et de Recherche des Langues et Civilisations d’Asie Orientale : Chine, Corée, Japon, Vietnam), provisoirement situé dans l’aile C du bâtiment des Grands Moulins (salle 502A) sur le campus Paris Rive Gauche (PRG).

 

Fondée en même temps que l’université Paris 7, il y a plus de quarante ans (depuis 1970), la section d’études coréennes propose un cursus universitaire complet, de la Licence au Doctorat, dans les domaines des sciences humaines que sont principalement la linguistique, l’histoire et la littérature. La formation dispensée dans la section a vocation à s’élargir aux sciences sociales tout en restant ancrée dans les domaines classiques qui ont contribué à forger son identité et à orienter sa politique documentaire (plus de dix mille volumes en langue originale à la bibliothèque de l’UFR). Depuis 2011, l’UFR LCAO propose également une formation continue diplômante (diplôme universitaire DU) intitulée « langue coréenne et préparation au TOPIK » (Test of Proficiency in Korean).

 

Pendant des décennies, la section d’études coréennes a bénéficié du soutien actif des fondations du gouvernement sud-coréen (Korea Research Foundation puis Korea Foundation) en termes de dons documentaires, d’envois d’enseignants, de soutien à la recherche. La construction récente d’un jardin coréen (le Jardin de l’île au Pin, Solsŏm chŏngwŏn) dans le patio des Grands Moulins, soutenue par la Korea Foundation, est le symbole du rayonnement des études sur la Corée à Paris Diderot, associé à celui de l’UFR LCAO. La section d’études coréennes connaît depuis cinq ans une progression sans précédent de ses effectifs d’étudiants en Licence, ce qui laisse présager un renforcement des effectifs en Master à l’avenir.

 

Dans les années futures, le paysage universitaire sera profondément recomposé en raison de la mise en place du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Université Sorbonne Paris Cité (PRES USPC), intégrant notamment Paris Diderot ainsi que l’Institut National des Langues et Civilisations (INALCO), une des institutions composantes du Réseau des études sur la Corée. D’ores et déjà, le quartier dit de « Tolbiac » concentre un nombre sans précédent d’étudiants (plus de cinq cents étudiants en 2011-2012, majoritairement en Licence) qui se destinent à l’étude de la Corée, faisant du site parisien, une configuration unique en Europe. Depuis l’implantation de l’INALCO les enseignants-chercheurs des deux établissements oeuvrent pour une coopération renforcée entre leurs deux établissements. Associant les forces vives des grands établissements que sont l’EHESS, l’INALCO et l’Université Paris Diderot, le Réseau des études sur la Corée a vocation à accompagner cette transition.

 

Directrice de la section d’études coréennes : Jin-ok KIM
Responsable du programme « Le Réseau des études sur la Corée » : Yannick BRUNETON

Adresse : LCAO Unité Asie Orientale, Grands Moulins, Bâtiment C - case 7009 (502A), 5 rue Thomas Mann, 75013 Paris
Tél. : 01 57 27 64 31

 

 

 

Academy of Korean studies Inalco Université Paris Diderot-Paris 7 EHESS